• La maison sur la plage

     

     

    Elle rêve d’évasion, les yeux posés sur l’horizon, libre de tous rêves, il n’y aurait qu’à choisir. Carrefour d’opportunités, assoiffée de découvertes face à la multitude de chemins entrouverts qui s’offrent à elle. A l’aube d’un nouveau jour, où la couleur de ses heures va s’écrire au fur et à mesure de ses pas, elle est déjà dehors, les pieds nus sur le bois brut de la terrasse, une tasse de café dans la main gauche, accoudée à la barrière bleu passé, c’est le corps encore endormi qu’elle respire les premières brises marines. Elle scrute l’océan, émerveillée par le spectacle que la vie lui offre, Le soleil la rejoint peu à peu, pour lui peindre le plus beau des paysages.

    Voilà 8h qu’elle est arrivée dans cette maison ; elle avait pris la voiture sans vraiment savoir où planter le drapeau d’arrivée. Longeant la côte ouest, elle dévorait les kilomètres au son du rock n’roll et ça lui était bien égal de savoir où elle serait ce soir. Le printemps était bien installé, sa saison préférée, quand l’hiver s’est fait rude et la vie odieuse, le printemps apporte avec lui la naissance d’un nouveau cycle.

    Le modeste panneau « à louer » se faisait discret, mais il faut croire qu’ils s’attendaient mutuellement. Elle peut dire merci à sa vessie capricieuse (quoique après 3h de route…) de l’avoir détourné dans ce verger ombragé…Oui, c’était là, ce sera là.

    La petite maison était magnifique, comme elle l’avait imaginé dans ses innombrables évadées de l’esprit. Face à l’océan, nichée sur pilotis, elle semblait si paisible qu’il ne pouvait y avoir meilleur paradis pour les esprits en quête de vrai.

    Première gorgée de café pour stimuler la belle, et quitte peu à peu Morphée…Une légère brise lui caresse le visage et fait danser les voilages du salon de son paradis… à cet instant elle réalise que plus rien ne sera comme avant, elle prend enfin du bon temps avec le temps, sans chercher à l’analyser, ni à le transformer ou encore le maudire pour mieux le gâcher…

    Elle rêve d’évasion, les yeux posés sur l’horizon, libre de tous rêves, il n’y a plus qu’à choisir. Carrefour d’opportunités, assoiffée de découvertes face à la multitude de chemins entrouverts qui s’offrent à elle. Au matin de ce nouveau jour, où la couleur de ses heures va s’écrire au fur et à mesure de ses pas, elle prend du bon temps avec son temps, et ça lui va parfaitement…

    Accueil

    « Hey Jo: tu peux briller maintenant...<3<3<3demain mieux qu'hier »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    mel13 Profil de mel13
    Mercredi 30 Mars 2011 à 19:44

    Oui, prendre du bon temps avec son temps , ça me plaît , ça... C'est tout à fait ce qu'il me faut ta petite maison de vacances. Tu m'y invites? Envoie vite l'adresse. Bises de Meléphante...

    2
    Chlolune Profil de Chlolune
    Mercredi 30 Mars 2011 à 20:21

    Si seulement je l'avais cette adresse...je t'y inviterais volontier!!!Et ce petit paradis face à l'océan, terrain de jeu pour tous nos rêves, et le point zéro pour arpenter tous les chemins de nos vraies envies...Méléphante restera à l'entrée, et ma tata adorée, la belle autruche devenu oiseau de feu pourra librement y entrer!!!


     

    3
    Jeudi 31 Mars 2011 à 21:58

    C'est ...Beau

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :