• Raison du voyage : Artiste.

    Torturée, enragée, passionnée, sensibilité trop développée,

    Rire, aimer, mourir d’aimer, pleurer, aimer pleurer puis de nouveau aimer.

    Mon voyage sur terre évolue dans cette drôle d’atmosphère en manque de repères.

    Dans mes bagages parfois lourds à porter, l’héritage artistique fièrement trimbalé,

    Parents atypiques…logique ! La gamine contaminée.

    Ça vous tombe sur la gueule sans prévenir, livré comme ça sans notice ni mode d’emploi,

     et toi tu dois te débrouiller, ni échangeable, ni remboursable.

    Mais je vous répète ce que mon âme me dicte ; raison du voyage : artiste.

    Face au miroir j’inspecte la sublime, fâchée par son reflet… Elle caresse son rêve étoilé.

    En pleine négociation avec son moi intime, elle aspire honteusement, timidement à sa réalité trop souvent refoulé.

    Mais L’étoile a peur de briller et se voit alors évoluer dans l’ombre des éclairés.

    Jamais satisfaite, en quête du grand parfait j’dévale ma vie sans souffle, toujours en apnée.

    J’avance perdue dans la génération des désillusions, ma solitude n’est jamais loin, grand compagnon de mes chagrins.

    Mes douleurs me tiennent éveillées, nourri par un cœur meurtri, saignant, démoli mais toujours en vie.

    Les petites morts de la vie ? Jamais indemne tu en ressors à s’qu’on dit, mais grand malheur nourri l’artiste.

    L’incertitude fais avancer, l’espoir brûle, peur au ventre, paradoxe inévitable d’une soif de vie, et le plein de douleurs svp merci.

    il faut surement être un peu fou pour exister sans se perdre, il faut surtout beaucoup de folie pour ne pas risquer de se perdre.

    Entière, excessive, déraisonnable, indomptable, boulimique d’amour, sensibilité exacerbé, t’en veux encor des mots lâchés? Bref, le mal d’artiste il parait.

    J’attends mon heure: lumière, levée de rideau : sa y’est je suis née.

    Domicile : scène,

    Raison du voyage : artiste.

    Enfin je suis moi.

     

    Histoire banale »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :